Santé publique : l’eau produite par l’usine d’Annet- sur-Marne n’est pas toujours potable !

Le 30 novembre 2015, suite à l’analyse d’un prélèvement effectué sur le réseau d’eau potable de la commune de Fresnes-sur-Marne le ministère de la santé a publié ce commentaire sur son site : « Cette eau qui renferme des germes tests de contamination ne peut-etre utilisée dans cet état pour la consommations humaine. Il est indispensable d’en rechercher immédiatement l’origine. Un recontrôle est en cours ». (voir la capture d’écran sur le site de l’Adenca,  adresse en fin d’article).

Il n’y aura pas de recontrôle publié ce jour là mais seulement deux jours après, quand tout sera redevenu normal… Dormez braves gens. Il n’y aura pas non plus d’informations communiquées en direction des 500 000 citoyens alimentés par l’eau potabilisée dans l’usine Véolia d’Annet-sur-Marne.

Ni les communes, ni Véolia n’ont entrepris de démarche pour mettre en garde les populations afin de leur interdire la consommation jusqu’à ce que la qualité de l’eau soit revenue dans la norme. Les communes concernées : Fresnes-sur-Marne,  Annet-sur-Marne, Claye-Souilly, Jablines, Mitry-Mory (zone industrielle).

Si vous voulez en savoir plus, nous vous recommandons de vous renseigner auprès de vos élus qui délèguent à Véolia, SFDE… la charge de potabiliser et de transporter  l’eau chez les habitants, ou directement auprès auprès de Véolia, SFDE… Attention, passer par le site peut s’avérer plus compliqué que prévu ! Pour info, dans un arrêt daté du 17 septembre dernier, la cour d’appel de Paris a donné raison à un usager qui accusait Veolia de ne pas lui fournir une eau potable de qualité. Une décision qui pourrait faire jurisprudence, assurent des associations de défense des consommateurs.

Au delà du dépot de plainte, (qui est sans doute le moyen le plus crédible  de s’adresser aux vendeurs d’eau !)  on est quand même en droit de se poser une question : n’existe-t-il pas de dispositif de contrôle en continu de l’eau produite ? N’existe-t-il pas dans ces usines de potabilisation exemplaires un dispositif automatisé qui ferme la vanne d’alimentation des usagers et qui bascule sur les réservoirs de secours en cas d’alerte  sur la qualité de l’eau en sortie ?

En savoir plus : article de l’ADENCA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s